lundi 23 février 2009

Luxation de l'épaule droite

A comparer la radio d'avant (la première) avec la radio normale (après remise en place, la seconde) :




Un léger décalage, hein, très léger ...
Ouf, pas de casse et pas d'arrachement (pour la prochaine fois, ça ...).


Déroulement de l'action :

2 crétins font des crétineries en vélo (passé 30 ans, il parait qu'on régresse, certes, je vois pas !).



Exemple "maîtrisé" par Paul.
Perso, pour cette dernière action (évidemment, on arrêtait nos conneries après, la dernière de la journée quoi ... !), je vais trop vite, je ne veux pas lâcher le guidon, je tiens, je tiens, borderline, je m'écrase comme une crêpe par terre ...

Crac, bam, je sais tout de suite que l'épaule a luxé : "Paul, paul, paul, paul, paul, paul, téléphone".

Et là, s'en est suivi une longue, très longue litanie de "Ptain, mais fait chier, mais ptain, mais fait chier, ..." (à répéter en boucle pendant environ 45 min ...).

Hop, 18, pompiers, hop, ils se marrent, "merde, se blesser en ville en vtt, faut vraiment être con" "oui je sais".
Impossible de bouger, tout bloqué.



Hôpital, urgences, la douleur est bien montée ...
J'ai envie de mordre dans un truc, ils n'ont rien, je bouge mes pieds tout le temps, un peu speed le gars, et surtout j'ai maaaaaaaaaaaaaaal.


L'épaule droite a disparu, elle est où ?! Je touche, plus rien, tout vide, tout creux, aaaaahhhhh, mais remettez-là bordel !
Radio, "effectivement, l'épaule est luxée" "noooooon, tu crois ??!!".
Petite dose de morphine, "on va y aller par palliers, 2 suffiront" "gggggnnnnnn" "ah, je crois qu'il a toujours mal, on va tout mettre" "ggggggnnnnn", finalement, la douleur est toujours là, morphine mes fesses ouais !
Ok, aux grands maux, les grands remèdes : protoxyde d'azote (gaz qui fait rire) dose max et kétamine.

Et ça, la kétamine, ouah, c'est ... énorme !
Il paraît que ça donne une impression de mort imminente, je n'ai pas eu ça.
Je suis parti loin, très loin, je volais avec mon brancard (alors qu'il n'a pas bougé une seule fois mais j'étais sûr et certain du contraire), les voix rebondissaient dans ma tête (flash 3d), j'étais apaisé, en sommeil mais conscient, plus de sensations du corps ... Mais je ne suis pas allé planer au-dessus de moi, j'étais toujours en moi.
Je croyais aussi que je ne pouvais pas parler, alors j'écoutais et à un moment j'ai parlé. Rien compris de ce que je racontais ... Puis ça commence à s'organiser dans ma tête.

Je sens une main sur mon côté. C'est marrant, si je bouge ma main, je sens qu'on me gratte en même temps ... ah, je suis con, c'est la mienne !
Je demande à ce que l'on me remette mon épaule en place, 2 fois, pas encore fait l'association que si j'ai une main sur le côté, c'est que tout est rétabli.

Au fur et à mesure, je remonte. Je me force à revenir rapidement, j'ai une bouffe le soir, sinon, je serai bien resté loin, très loin.
Tête dans le cul, paupières lourdes, nouvelle radio pour vérifier la remise en place.
Un peu nauséeux, ça passe, blanc comme un linge, je me lève pour aller en salle d'attente, ptain, ça tourne, hypo, on rétablit ça tout de suite ...

Et voilà, fin des conneries.
3 semaines d'immobilisation ...
Examen ce vendredi, j'en saurais plus.

C'est pas mal comme chronologie/planning : 3 mois de blessures, 15 jours d'activité et on recommence.
Donc, si vous voulez organiser des trucs, faut pas louper la fenêtre de tir !!! Surtout, si ça fait déjà une semaine que j'ai rattaqué, il n'en reste plus qu'une ! :-)))

Donc, nouveau business en vue : fabriquer et revendre de la kétamine. Sûr que ça marcherait !

(Aucun vtt n'a été maltraité durant cette séquence ...)

nb : oui, c'est bien la même épaule que cette fois-ci et non, c'est l'autre par rapport à cette fois-là !

5 commentaires:

Curly a dit…

Chapeau bas l'artiste

T. a dit…

J'm'suis gavé la bite moi aussi ...

Curly a dit…

Tu t'es luxé aussi le teubi ?

T. a dit…

Ouais, voilà, c'est ça ... !
Je me suis cassé l'os de dedans !!!!!

Enfer et damnation !

Rhaaaaaa, ptain, pendant que je me luxe, vous vous frisez au grand air sous les ailes, je vous aurai un jour, je vous aurai !
Pis, de toute façon, m'en fous, l'autre jour, qui c'est qui a tapé des p'tits sauts replaqués ??!! Mmmmmmmm, allez ...
Même pas besoin de m'entraîner, inné chez moi, je dis ça, je dis rien ...

Gnark, gnark !

Anonyme a dit…

Ce post m'a beaucoup aide dans mon positionnement. Merci pour ces informations

The Balloon Highline

Et allez, hop, on lâche son arbre, sa slackline de bas étage à 50 cm du sol et on prend de la hauteur... The Balloon Highline from sebas...